Programme

Veuillez noter que les heures indiquées correspondent au fuseau de l’heure de l’Est, et que toutes les séances sont présentées en anglais.
Le programme est sujet à modifications, à la discrétion d’Hydroélectricité Canada.

Mercredi 6 octobre


11 h 00 – 11 h 05

Mot de bienvenue

Le coup d’envoi de la Semaine de l’hydroélectricité canadienne sera donné par Anne-Raphaëlle Audouin, présidente d’Hydroélectricité Canada, qui souhaitera la bienvenue aux participants et présentera le thème de l’édition 2021 : « En marche vers la carboneutralité ».


11 h 05 – 11 h 15

Discours d’ouverture

Pourquoi 2021 est sans contredit l’année de l’urgence climatique


11 h 15 – 12 h 15

Conversation entre dirigeants d’entreprise

Le rôle central de l’hydroélectricité dans la marche vers la carboneutralité

Pendant la COP26, les dirigeants mondiaux continueront de mettre au point des stratégies pour décarboner la production d’énergie à l’échelle mondiale. Les pays qui jouissent de ressources hydroélectriques abondantes sont les mieux placés pour accélérer la production d’électricité carboneutre, et de là décarboner les transports, les bâtiments et les industries. Les voisins de ces pays peuvent aussi profiter de cette énergie propre, à condition que la capacité de transport interrégionale soit adéquate. Assistez à cette séance plénière d’ouverture, animée par Amanda Lang, présentatrice, BNN Bloomberg, pour entendre les points de vue et les perspectives de leaders mondiaux de l’hydroélectricité et de l’électricité sur la manière de se mettre « en marche vers la carboneutralité ». Aperçu des panélistes :

  • Hilde Bakken, VP exécutive, Production et propriété industrielle, Statkraft
  • Sophie Brochu, présidente-directrice générale, Hydro-Québec
  • Will Gardiner, chef de la direction, Drax Group
  • Chris O’Riley, président et chef de la direction, BC Hydro

12 h 15 – 12 h 45

Pause-réseautage


12 h 45 – 13 h 30

Séance plénière

Le cheminement du Canada vers une production d’électricité carboneutre

Les émissions de GES de l’infrastructure électrique du Canada ont diminué de plus de moitié depuis 2005. Les réglementations fédérales et provinciales, notamment sur la fermeture progressive des centrales au charbon et sur la tarification du carbone, font partie des actions politiques qui favorisent ce changement. Assistez à cette séance plénière, animée par Patrick Bateman, vice-président aux Relations gouvernementales et aux Affaires réglementaires, Hydroélectricité Canada, pour vous informer sur l’état actuel du secteur et sur les mesures fédérales visant à augmenter la production électrique carboneutre du Canada de plus de 80 % aujourd’hui à 90 % en 2030 (et au-delà). Aperçu des panélistes :

  • John Moffet, sous-ministre adjoint, Environnement et Changement climatique Canada
  • Mollie Johnson, sous-ministre adjointe, secteur des énergies faibles en carbone, Ressources naturelles Canada

13 h 30 – 13 h 45

Pause-réseautage


13 h 45 – 14 h 30

Ateliers parallèles

A. Mise en œuvre de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones

La Loi sur la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones (DNUDPA) a reçu la sanction royale lors de la Journée nationale des peuples autochtones de 2021, le 21 juin dernier. Le gouvernement du Canada doit désormais faire en sorte que les lois fédérales soient compatibles avec la DNUDPA, et doit mettre en œuvre un plan d’action visant à atteindre les objectifs de la Déclaration. À partir de l’expérience de la mise en œuvre de la loi adoptée en ce sens par la Colombie-Britannique (Declaration on the Rights of Indigenous Peoples Act), cette séance, animée par Lyle Viereck, consultant, Lyle Viereck Consulting Services Inc., portera sur les répercussions de la mise en œuvre de la  DNUDPA tant en Colombie-Britannique qu’à l’échelon fédéral. Venez entendre des analyses et des points de vue sur les défis et opportunités découlant de la nouvelle loi fédérale pour les entreprises, et sur ce qui pourrait changer dans la manière dont les entreprises devront travailler désormais avec les communautés autochtones du Canada. Aperçu des panélistes :

  • Christian Matossian, responsable, Relations avec les autochtones, TC Energy
  • Charlie Weiler, négociateur principal, Relations avec les autochtones, BC Hydro

B. Optimiser le transport de l’électricité dans une perspective de collaboration interrégionale

Toutes les études sur la décarbonation profonde en Amérique du Nord s’entendent sur ce point : une capacité adéquate de transport d’énergie est un facteur névralgique pour permettre une réduction à faible coût des émissions de GES dans le secteur de l’électricité. Assistez à cet atelier parallèle, animé par Madeleine McPherson, professeure adjointe à l’Université de Victoria, pour réfléchir aux perspectives qui se dégagent de nouvelles études de modélisation en profondeur sur le rôle des lignes de transport dans la collaboration régionale, alors que le Canada et les États-Unis cheminent ensemble vers la carboneutralité. Aperçu des panélistes :

  • Greg Brinkman, ingénieur principal, National Renewable Energy Laboratory
  • Dan Prowse, agent de projets spéciaux, Manitoba Hydro
  • Doug Opseth, directeur de la planification des approvisionnements, gestion et planification des actifs de production, SaskPower

14 h 30 – 14 h 45

Pause-réseautage


14 h 45 – 15 h 50

Séance plénière d’après-midi

Comment favoriser l’équité, la diversité et l’inclusion au sein de notre main-d’œuvre

En fin de séance, présentation du Prix de l’hydroélectricité au féminin

Diversité, équité et inclusion (DEI) sont plus que des mots à la mode en Ressources humaines; ce sont des valeurs essentielles pour la santé à long terme de toute organisation professionnelle. La diversité, traditionnellement, désigne l’ensemble de ce qui différencie les gens; on pense à la race, au genre, à la religion, à l’orientation sexuelle. L’équité s’appuie sur le principe du traitement égal pour tous : les mêmes possibilités, les mêmes accès, les mêmes perspectives d’avancement, les mêmes règles du jeu. L’inclusion renvoie au sentiment d’appartenance et de valeur individuelle au sein de l’organisation. On peut avoir des équipes très diverses, cela ne se traduit pas nécessairement par un milieu de travail inclusif. Assistez à cette séance plénière animée par Michelle Branigan, directrice générale, Ressources humaines, industrie électrique du Canada, pour entendre des professionnels d’expérience échanger des témoignages sur la manière dont un changement véritable peut s’opérer. Aperçu des panélistes :

  • Tabatha Bull, présidente, directrice générale, Conseil canadien pour les entreprises autochtones
  • Chantal Guay, directrice générale, Conseil canadien des normes
  • Joanna Osawe, directrice générale, Women in Renewable Energy

Hydroélectricité Canada et Women in Renewable Energy (WiRE) ont créé le prix d’excellence L’hydroélectricité au féminin pour rendre hommage à des femmes qui apportent une contribution exceptionnelle aux secteurs de l’hydroélectricité et des énergies renouvelables. En misant particulièrement sur l’habilitation et l’inclusion, les femmes en nomination ont aidé à promouvoir le rôle et la reconnaissance des femmes dans leurs secteurs respectifs. Qu’il s’agisse de réalisations au travail, d’engagement communautaire ou d’entreprises à vocation sociale, le dynamisme de ces femmes émet des ondes qui se propagent et ont pour effet d’inspirer et de galvaniser d’autres femmes. Joignez-vous à nous pour célébrer la lauréate 2021 de cet important prix d’excellence.


Jeudi 7 octobre


11 h 00 – 11 h 05

Mots de bienvenue

Patrick Bateman, vice-Président affaires règlementaires et gouvernementales, Hydroélectricité Canada, lancera le deuxième jour de la conférence en accueillant les participant(e)s avec une réflexion sur les sessions de la veille ainsi qu’en offrant un aperçu du déroulement du reste de l’événement.


11 h 05 – 11 h 45

Ateliers parallèles

A. Des Premières Nations aux commandes du développement et de l’opération de projets hydroélectriques

Partout au Canada, les Premières Nations sont de plus en plus propriétaires et aux commandes de l’élaboration de projets hydroélectriques, ainsi que de projets de transport d’électricité. Les exemples vont de la petite production distribuée à distance remplaçant le diesel, aux très grandes entreprises à l’échelle du réseau. Assistez à cette séance animée par Julia Balabanowicz, Directrice, Relations gouvernementales, Innergex, pour entendre de vive voix les expériences de leaders de Premières Nations quant au développement et à l’exploitation de leurs actifs de production et de transmission hydroélectriques. Les enjeux de succès commercial et de condition du marché dont ils ont besoin pour un investissement continu seront également abordés. Le panel comprendra :

  • Chef Duncan Malcolm Michano, Biigtigong Nishnaabeg
  • Peter Kirby, directeur général, Tlingit Homeland Energy Ltd.

B. L’innovation au cœur de l’allongement de la durée de vie de centrales hydroélectriques existantes

L’innovation et les idées révolutionnaires seront un élément clé pour maximiser la durée de vie des centrales hydroélectriques existantes, ainsi que pour réduire le temps et les dépenses d’inspection et de réparation des unités. Assistez à cette session pour découvrir comment le département hydroélectrique de GE Renewable Energy intègre cette philosophie dans son travail quotidien. En particulier, ils discuteront de la façon dont une solution a été développée – à la suite du ‘WaterPower Canada 2019 Innovation Hackathon’ – pour effectuer des inspections sous-marines sûres et robotisées des turbines à faible coût et réduisant le temps d’arrêt nécessaire de quelques semaines à moins d’un jour, assurant ainsi un fonctionnement continu des unités. Les développements supplémentaires entrepris par leur Centre de recherche mondial seront également présentés. Les présentateurs comprendront :

  • David Auger-Habel, ingénieur de maintenance, GE Renewable Energy
  • Franck Palaticky, ingénieur spécialisé dans le design des turbines, GE Renewable Energy
  • Charles Theurer, ingenieur principal en recherche, robotique et autonomie, GE Renewable Energy

11 h 45 – 12 h 00

Pause-réseautage


12 h 00 – 12 h 45

Ateliers parallèles

A. L’hydroélectricité et les opportunités de production d’hydrogène

La production d’« hydrogène vert » grâce à l’hydroélectricité présente une opportunité importante d’offrir de nouveaux débouchés à la filière, tout en contribuant à la réduction des émissions de gaz à effet de serre de secteurs typiquement difficiles à décarboner, tels que l’industrie lourde. Assistez à cette session pour entendre des experts discuter des motivations et des perspectives du marché pour la production d’hydrogène vert par électrolyse, et des exemples réels de développement de tels projets au Canada.

  • David Zekveld, directeur, Développement du secteur hydrogène, Atura Power

B. L’ajout de puissance installée lors de la réfection de la station hydroélectrique de Calabogie

La remise à neuf et le réaménagement des unités et des sites de production hydroélectrique existants améliorent l’efficacité et garantissent un fonctionnement sûr et fiable pour les décennies à venir. Grâce à la réfection, il existe également un potentiel important d’augmentation de leur capacité de production à travers le Canada. Assistez à cette séance pour entendre un panel d’experts discuter du potentiel d’ajout de capacité installée pendant la remise à neuf et le réaménagement, en plus d’une étude de cas sur la centrale électrique de Calabogie dans l’Est de l’Ontario, dont la capacité sera doublée d’ici la fin de son projet de réaménagement actuel. Le panel comprendra :

  • Representative, OPG
  • Representative, SNC Lavalin

12 h 45 – 13 h 00

Pause-réseautage


13 h 00 – 13 h 45

Ateliers parallèles

A. L’avantage indiscutable de l’électricité propre pour électrifier les transports

Le secteur des transports est responsable de plus du quart des émissions annuelles de gaz à effet de serre au Canada et pourrait bientôt être un contributeur plus important que le secteur pétrolier et gazier. L’électrification des voitures, des camions, des bus, des trains et d’autres modes de transport est une solution clé pour réduire les gaz à effet de serre et lutter contre les changements climatiques. Assistez à cette session animée par Parvathy Pillai, Gestionnaire de programme : Services-conseils et développement commercial de ‘ZEB’, CUTRIC, pour entendre une discussion d’experts sur les opportunités et les perspectives du marché quant aux projets d’électrification des transports, à travers des exemples concrets, et les leçons qu’en ont tirées leurs concepteurs, intégrateurs et promoteurs. Le panel comprendra :

  • Alex North, gestionnaire, véhicules électriques et hydrogène, Kiewit

B. Politiques d’entreprise environnementales et sociales, et implications pour les options technologiques.

Aujourd’hui plus que jamais, il est essentiel pour les entreprises d’avoir une politique de gouvernance environnementale et sociale au niveau de l’entreprise. Au cours de cette session, Antoine Prevault, Directeur qualité, santé, sécurité et environnement, Andritz Hydro Canada Inc. expliquera comment ANDRITZ a combiné les activités, les mesures, les objectifs et les plans qu’elle poursuit depuis de nombreuses années dans le secteur du développement durable dans le cadre de son Programme de développement durable « We Care ». Ensuite, Andrew Minkoff, Chef d’équipe technique, Propositions, ANDRITZ HYDRO Canada Inc. expliquera comment ces considérations affectent les options technologiques disponibles pour les producteurs d’hydroélectricité, en mettant l’accent sur les moyeux de roue Kaplan sans huile. Les moyeux de roue Kaplan sans huile ont subi trois générations d’améliorations de conception par ANDRITZ et ont abouti à plus de 180 installations de roue dans le monde par ANDRITZ.


13 h 45 – 14 h 00

Pause-réseautage


14 h 00 – 14 h 45

La reconnaissance par les marchés de l’électricité du rôle et de la valeur de l’hydroélectricité à accumulation par pompage

Les projets hydroélectriques à accumulation par pompage jouent un rôle de plus en plus important dans le monde pour garantir la fiabilité du réseau et l’adéquation des ressources, et ce d’autant plus que les combustibles fossiles sont remplacés rapidement par des ressources énergétiques renouvelables. Animé par Scott Fleming, Directeur, éolien et solaire, BBA Consultants, ce panel discutera des perspectives du marché pour les projets à accumulation par pompage au Canada, du rôle technique que ces projets peuvent jouer pour les réseaux électriques et de la façon dont la dynamique du marché de l’électricité (y compris en Alberta et en Ontario) peut permettre une participation optimale de ces projets. Le panel comprendra :

  • Klaus Krüger, expert senior en solutions de sécurité des installations de stockage d’énergie, VOITH HYDRO
  • Lars Linder, gestionnaire, analyse des marchés, TC Energy

14 h 45 – 15 h 00

Pause – réseautage


15 h 00 – 15 h 45

Séance plénière de clôture

Notre avenir carboneutre : projets et investissements à l’horizon 2030 (et au-delà)

La Semaine canadienne de l’hydroélectricité 2021 se terminera par une table ronde de cadres supérieurs animée par Ryan MacDonald, rédacteur en chef, Climat, environnement et ressources, The Globe and Mail. Le panel réfléchira aux principaux projets et opportunités d’investissement discutés lors de la conférence et qui joueront un rôle central dans l’avenir carboneutre du Canada. Il s’agit notamment de la réfection et du réaménagement des centrales, de l’hydroélectricité à accumulation par pompage, du transport d’électricité, de l’hydrogène vert et bien plus encore. Les panélistes examineront les dynamiques du  marché, les politiques, les partenariats et les conditions réglementaires qui doivent être prises en compte pour continuer à faire de l’hydroélectricité notre principal atout vers la carboneutralité. Le panel comprendra :

  • Nicolle Butcher, vice présidente éxecutive, production renouvelable, Ontario Power Generation
  • Terry Miles, directeur, planification intégrée des ressources, Manitoba Hydro
  • David Murray, chef de l’innovation et vice-président exécutif – production, santé, sécurité et environnement, Hydro-Québec  

15 h 45 – 16 h 00

Discours de clôture


Vendredi 8 octobre


11 h 00 – 1 h 00

Atelier de formation permanente

A. Introduction à la technologie du pompage-turbinage (par VOITH Hydro)

Cet atelier technique de deux heures, donné par Klaus Kruger, directeur, Recherche-développement chez VOITH, est une initiation au rôle important que peuvent jouer les centrales hydroélectriques à accumulation par pompage pour améliorer la stabilité des réseaux électriques interconnectés, y compris la possibilité d’offrir des services complémentaires.

Matière du cours :

  • Notions de base du pompage-turbinage
  • Pourquoi l’hydroélectricité est-elle la filière d’énergie renouvelable la plus prometteuse?
  • Principaux éléments des passages hydrauliques et des mécanismes d’entraînement; conditions limites

Options générales de conception :

  • Principaux paramètres permettant de prédéfinir une configuration adéquate de groupe de pompage-turbinage
  • Types de centrales hydroélectriques à accumulation par pompage
  • Emplacement du bâtiment de centrale et des cheminées d’équilibre
  • Dispositions types de groupes de pompage-turbinage
  • Comparaison entre les groupes réversibles et les groupes ternaires
  • Critères de conception microscopiques et conditions limites
  • Services complémentaires types et autres contributions du pompage-turbinage

À qui s’adresse ce cours?

  • Personnes qui souhaitent s’initier à la technologie du pompage-turbinage

Bénéfices du cours :

  • Comprendre les principes de base du pompage-turbinage
  • Comprendre l’influence de ce type de centrale sur la stabilité du réseau

B. Le point sur la mise en œuvre des lois fédérales

Exposé sur l’état actuel de mise en œuvre de la Loi sur l’évaluation d’impact, par un représentant de l’Agence d’évaluation d’impact du Canada (11 h à midi)

Exposé sur l’état actuel de mise en œuvre de la Loi sur les eaux navigables canadiennes, par Randy Bonin, Analyste des politiques de programmes, Programme de protection de la navigation, Transports Canada (midi à 13 h)


2 h 00 – 4 h 00

Atelier de formation permanente

A. Initiation à la conception des équipements mécaniques auxiliaires (par VOITH Hydro)

Les équipements mécaniques auxiliaires sont essentiels au bon fonctionnement d’un groupe turbo-alternateur. Ce module, présenté par Logan Kibler, ingénieur en mécanique chez VOITH, décrit les fonctions de ces équipements et explique pourquoi il est important que ceux-ci soient bien conçus et bien intégrés.

Matière du cours :

  • En quoi consistent les équipements mécaniques auxiliaires
  • Importance de ces équipements pour la fiabilité des groupes turbo-alternateurs
  • Bref historique et rôle du régulateur hydraulique

Options générales de conception :

  • Principaux paramètres permettant de prédéfinir une configuration adéquate de groupe hydraulique
  • Description générale des types d’accumulateur et de leur fonction
  • Principes de la commande par régulateur et des équipements hydrauliques
  • Équipements mécaniques auxiliaires et mises à niveau

À qui s’adresse ce cours?

  • Personnes qui souhaitent acquérir une connaissance de base des équipements mécaniques auxiliaires

Bénéfices du cours :

  • Comprendre les principes de base des équipements mécaniques auxiliaires
  • Comprendre les paramètres de conception de ces équipements

B. Mise à jour au sujet des lois fédérales s’Le point sur la mise en œuvre des lois fédérales

Exposé sur l’état actuel de mise en œuvre de la Loi sur les pêches, par un représentant de Pêches et Océans Canada (14 h à 15 h)


Pour toute question, n’hésitez pas à nous écrire à [email protected]